18009355Comme beaucoup de petites filles, petite j'ai appris à tricoter avec ma grand - mère et je m'amusais à faire des écharpes de différentes couleurs. Et puis le temps a passé et je le suis peu à peu désintéressé du tricot. Quand quelque chose me plaisait, que se soit en tricot ou en crochet, je demandais à la voisine de ma grand - mère si elle voulait bien me le faire. Elle acceptais toujours(je vous mettrais une photo du dernier sac qu'elle m'a fait). Mais un jour, elle est tombé malade et elle n'avait plus assez de force pour tenir ses aiguilles. Alors, je me suis dit que ça s'rait pas plus mal si je me remettais au tricot. Comme ça, un jour, je tricoterais un p'tit quelque chose pour l'un de ses petits - enfants en espérant que ça lui fasse plaisir.

laineJe me suis donc remise au tricot, mais bon, les bases n'étaient plus vraiment là. J'ai demandé à ma grand -mère de ma remettre en route mais avec mes études, je ne la voyais environ qu'une fois toutes les 6 semaines!!!!! Etant sur Amiens pour mes études, j'ai découvert une p'tite boutique sympa où la personne qui la tenait est très sympa. Elle m'a bien réappris les bases, j'ai participé à quelques cafés tricot (ce sont des moments très sympa). Merci Elodie. Aujourd'hui la boutique n'existe plus sur Amiens mais elle existe toujours en ligne : M'@rt m@ille . Allez y faire un tour.

C'est donc pour ses diverses raisons que je me suis remise au tricot. J'ai plein d'envies, d'idées (pour moi, mes amies, les gens qui me sont chers, les personnes que j'estiment...). Le seul problème, c'est le temps. En habitant sur Amiens et en travaillant sur Paris, en partant le atin vers 7h et en revenant le soir vers 20h, ce n'est toujours pas évident de trouver du temps. Mais je vais essayer, pour réaliser ce que j'ai dans ma tête....

@ bientôt